Granges

— villa individuelle

  • Perchée en haut du village dans une petite parcelle triangulaire à forte déclivité, cette maison au volume simple et compact s’accroche au flanc de la montagne tel un bloc erratique.

    Un mur béton en U vient retenir le terrain et dégage l’espace pour accueillir, d’une part la maison et de l’autre, le couvert à voitures. L’entre-deux génère un espace d’entrée. Au rez-de-chaussé, adossés au mur viennent s’organiser les espaces de nuit, alors que dans le grand volume de l’étage, généré par le toit à deux pans, se trouve le séjour qui s’ouvre sur une vue imprenable des alpes fribourgeoises.

    Tout en proposant des espaces généreux, le projet est mis en œuvre avec une simplicité de moyens. Béton et bois sont laissés apparents, tandis que la brique isolante monolithique des façades est simplement revêtue d’un crépi minéral à base de chaux. Cette composition de façade permet à la maison de respirer et optimise la qualité de l’air intérieure. Toutes les peintures sont à base d’argile et les boiseries ont été lavées et savonnées selon une méthode nordique traditionnelle, afin d’éviter un jaunissement précoce.

    Dans cet esprit de simplicité, le système de chauffage combine les panneaux solaires thermiques avec un poêle de salon hydraulique. Les dalles-actives dans lesquels ont été intégrés les serpentins, sont laissées apparentes au sol et au plafond, ce qui offre une grande inertie thermique à la maison.

    Situation
    Granges Veveyse, FR

    Réalisation
    2013-2015

    Surface
    178 m2

    Coût global
    640'000 CHF TTC

    Ingénieur civil
    Gex et Dorthe ingénieur

Situation
Granges Veveyse, FR

Réalisation
2013-2015

Surface
178 m2

Coût global
640'000 CHF TTC

Ingénieur civil
Gex et Dorthe ingénieur

Perchée en haut du village dans une petite parcelle triangulaire à forte déclivité, cette maison au volume simple et compact s’accroche au flanc de la montagne tel un bloc erratique.

Un mur béton en U vient retenir le terrain et dégage l’espace pour accueillir, d’une part la maison et de l’autre, le couvert à voitures. L’entre-deux génère un espace d’entrée. Au rez-de-chaussé, adossés au mur viennent s’organiser les espaces de nuit, alors que dans le grand volume de l’étage, généré par le toit à deux pans, se trouve le séjour qui s’ouvre sur une vue imprenable des alpes fribourgeoises.

Tout en proposant des espaces généreux, le projet est mis en œuvre avec une simplicité de moyens. Béton et bois sont laissés apparents, tandis que la brique isolante monolithique des façades est simplement revêtue d’un crépi minéral à base de chaux. Cette composition de façade permet à la maison de respirer et optimise la qualité de l’air intérieure. Toutes les peintures sont à base d’argile et les boiseries ont été lavées et savonnées selon une méthode nordique traditionnelle, afin d’éviter un jaunissement précoce.

Dans cet esprit de simplicité, le système de chauffage combine les panneaux solaires thermiques avec un poêle de salon hydraulique. Les dalles-actives dans lesquels ont été intégrés les serpentins, sont laissées apparentes au sol et au plafond, ce qui offre une grande inertie thermique à la maison.